6 November 2002

Comme quoi, j’ai bien fait de garder mon vieux 6110. Une deuxaine d’années plus tard, il semble marcher parfaitement (au moins au niveau de la batterie — la touche 5 semble être caractérielle, mais c’est toujours mieux qu’un téléphone qui s’éteint tout seul). Ca me fait bizarre de retrouver ce téléphone (qui, en fait, est mieux que mon 3210, je n’ai jamais su pourquoi j’avais choisi d’en changer), j’ai l’impression de retomber en enfance. Enfin, en jeunesse. Enfin, en avant d’être un ermite, comme si là deuxaine d’années précitée n’avait jamais existé. Hop, on rembobine et on efface tout. Ah mais non, ça ne marche pas, à l’époque je n’avais pas de blog.

14 November

Excellent ! Le design est très intelligent, beaucoup plus pratique que leur modèle qui faisait lecteur de mp3… L’idée du volet mobile, avec d’un côté la moitié du clavier, de l’autre les touches de téléphone pour qu’au repos l’engin ait l’air parfaitement normal, est absolument parfaite. J’en veux. (Mais qu’est-ce qui est arrivé à leur site ? Le layout est devenu moche, les pages ont une icône Netscape, et les anciennes URL toutes propres sont transformées en codes barbares.)

17 November

Un nouveau googlisme est lâché sur Internet : le googleshare (je ne vois pas trop comment traduire ça, alors, pas de traduction). C’est simple : faites une recherche sur un mot ou une expression, puis faites la même recherche en rajoutant votre nom. Ensuite, il suffit d’un petit calcul élémentaire que je vous laisse deviner.

Par exemple, ma googleshare du mot flemme (heh) est de 0,2 %. Ca n’a pas l’air de grand chose, mais ça veut dire que je suis responsable de (ou au moins lié à) un cinq-centième de la flemme déversée sur le web. Ca représente quelque chose, non ? Au niveau flemme, sur le web, il n’y a que cinq cents fois l’équivalent de Garoo. Vous vous rendez compte ? Je manque d’inspiration sur les choses à chercher là-dedans… Mais, par exemple, ça m’épate de voir que ma googleshare sur le mot Mozilla est de 0,02 % ! Vous imaginez ? C’est quand même énorme, pour un petit français qui publie un petit blog, dans l’immensité d’Internet…

Une nouvelle raison de passer à Windows XP. Ce qui me frustre un peu beaucoup, c’est que l’incompatibilité avec Windows 2000 est probablement une erreur de la part du développeur. Je ne crois pas que XP ait ajouté grand chose dans le domaine de l’affichage ; normalement, tout ce qui est possible dessus doit l’être aussi sur 2000. Snif, pas de dock pour moi…

22 November

Ca fait longtemps que je n’ai pas parlé du W3C, et je sais que ça manque à mes fans les plus fidèles. Ou pas, mais je m’en tape, c’est mon blog. Donc, j’ai une chose, à dire : si Mark Pilgrim lui-même explique que le XHTML 1.1 n’est pas fait pour être utilisé dans le monde réel, c’est bien que j’ai raison. Non mais.

Someday, I’ll upgrade myself from “SHOULD NOT chase after bleeding edge technologies that don’t solve real world problems” to “MUST NOT chase after bleeding edge technologies that don’t solve real world problems”. But not today. Maybe after I turn 30. Until then, my only hope is that I may serve as a warning to others.

28 November

Or donc, Mozilla 1.2 est sorti. Et, cette fois, d’après ce qui est marqué, ce n’est pas une beta, c’est la version stable que tout le monde doit télécharger. Est-ce que je vais vous rappeler qu’il y a encore deux mois les versions stables, celles pour les vrais gens, devaient être les 1.0.x et les versions 1.1, 1.2, etc. étaient les bétas ? Non, ce serait mesquin : pour une fois qu’ils font un changement en direction du bon sens, je ne vais pas venir me plaindre. Sauf que c’est trop tard, là, c’est fait, mais tant pis.

Et pourtant, je ne vais pas vous dire si Mozilla 1.2 est bien, si vous devez le charger (quoique, vous devez probablement le charger, il n’y a pas de raison), parce que, là, j’ai la flemme. Comme il se doit, le manuel précise qu’on doit l’installer dans un répertoire vide et ne pas écraser une ancienne version ; il n’est pas dit qu’on doive créer un nouveau profil au lieu de réutiliser le précédent, mais la prudence conseillerait de le faire aussi, tant qu’on y est. Ce qui veut donc dire tout réinstaller, aller rechercher les plugins kivonbien dans les répertoires du même nom, réinstaller les skins et extensions diverses, reconfigurer toutes les options… oh, non non non, ça me gonfle vraiment, qu’ils aillent voir ailleurs si j’y suis. Ca serait si compliqué que ça, de faire une procédure d’installation qui garderait automatiquement les réglages d’une version sur l’autre ?

Bien sûr, il ne faudrait pas que ça vous décourage de le charger, vous, surtout si vous n’avez pas encore Mozilla, parce que tout ce que j’ai pu écrire précédemment est encore exact, et il y a encore des nouveautés qui doivent valoir le coup, je suppose.

29 November

Est-ce que vous y croyez, vous, à imode ? Ils sponsorisent Star Academy (forcément, c’est Bouygues, ça ne leur coûte rien), ils mettent des pubs partout (y compris, depuis peu, sur DialH, c’est dire — c’est normal, nous sommes censés être des early adopters), mais est-ce que ça a la moindre chance de marcher ?

Au niveau du concept présenté dans la pub, c’est imbattable : le mail, le web, des jeux, du multimédia, le tout sur son portable pour un prix à peu près raisonnable (semble-t-il, je ne suis pas allé faire de calculs — étant donné qu’on paye à l’octet reçu ou émis, il faut juste espérer que Bouygues Télécom ne distribuera pas à tour de bras les listings d’adresses e-mail), c’est formidable. Il y a quelques années, j’avais justement lu un article de Wired dont l’auteur avait passé un moment au Japon, et s’extasiait en particulier sur ce système, incroyablement répandu là-bas : en gros, il y avait autant d’abonnés imode au Japon que de téléphones portables en France. (Enfin, en pourcentage, hein.) Mais… c’était il y a quelques années. Et, là-bas, le système existait lui-même depuis suffisamment longtemps pour être si répandu. Vous voyez où je veux en venir ? C’est vieux.

De nos jours, il existe des téléphones-PDA, qui sont capables d’afficher des pages web normales et de faire tourner du Java ou du Flash presque comme n’importe quel terminal Internet. A côté de ça, on nous lance l’imode, avec une limitation de 10 Ko par page, la gestion uniquement des GIF en palette fixée… Pas de JPEG dans les premiers terminaux proposés par Bouygues, il est précisé que ça arrivera peut-être, plus tard. Euh, les gars… on est en 2002. Le JPEG est déjà un format obsolète, qui va finir remplacé par le PNG, alors il faudrait peut-être se mettre à jour, non ?

Et ça ne s’arrête pas à la vétusté de la technologie, il y a aussi le modèle commercial. Regardez un peu les services proposés : pratiquement tous sont payants. Là où ça n’a particulièrment pas de sens, c’est que c’est sur abonnement : pour accéder à Météo France ou aux Pages Jaunes, il faut payer un forfait mensuel. C’est quoi, la logique, là-dedans ? Il me semble nettement me souvenir que dans la version DoCoMo (la version japonaise, donc, j’utilise des noms que vous ne connaissez pas pour frimer) les opérateurs de services imode étaient rémunérés par un pourcentage sur le prix des octets transférés… Je ne me rappelle pas du tout d’histoire d’abonnement, mais peut-être que l’auteur avait oublié d’en parler.

En tout cas, entre la technique et le modèle commercial, tout ça me fait furieusement penser à une tentative de réintroduire le Minitel en France, version pocket-phone. En 2002, donc. Je ne sais pas ce que ça va donner, ce truc, je ne sais pas si tous les téléspectateurs de TF1 vont se jeter dessus, mais une chose est sûre : ils méritent de se planter. (Non, non, je ne dis pas ça que parce que c’est Bouygues…)

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12