26 sept. 2003

Whatever. En ce qui me concerne, Nokia n’existe plus.

 

19 sept.

12 sept.

11 sept.

Blogger Pro becomes free!? C’est vrai que ça fait un peu microsoftien…

 

10 sept.

Je me plaignais de ce que j’étais plus spammé par les messages renvoyés par des antivirus que par les virus eux-mêmes. Je ne suis plus le seul. (Oui, je sais, je n’étais probablement pas le seul déjà à l’époque, je ne suis pas un leader d’opinion, je ne fais que suivre.) Ce à quoi je n’avais pas pensé, c’est que ce n’est pas accidentel :

Une des sociétés que nous avons interrogées avance ainsi que la configuration par défaut des antivirus a été faite pour des raisons de politique commerciale. Il est vrai que techniquement cela crée un flux de mails supplémentaire mais c’est le prix à payer pour de la pub gratuite qui n’est pas vraiment du spam.

Ben tiens. Pas vraiment du spam ? Ca se discute, non ?

 

8 sept.

With AOL, being at 100% is not an option. That’s the latest slogan of AOL France. Does it sound as weird for you as it does for me? That’s because It’s not an option pretty much has opposite meanings in French and English. So I guess it sounds just natural for most of the French audience. But it just makes me jump every time I hear it. I’ve been using AOL for two years (because they were the first offering a flat-fee dialup access in France), so I’ve got a huge smile on my face when I hear that. Yeah. Don’t change a thing, it’s a perfect slogan.

 

3 sept.

Ce que j’aime beaucoup dans cette analogie (pourtant trouvée ), c’est que, justement, l’évolution de la langue française est dictée par l’usage, pas par l’Académie Française (ni par Larousse ou Robert). Si l’évolution du HTML était aussi dictée par l’usage et non par les têtes bien-pensantes du W3C (ni par Microsoft ou Microsoft), on n’en serait pas réduits à utiliser du Flash ou du PDF quand on veut avoir une mise en page un tant soit peu sophistiquée.

Je développerai peut-être après Alias.

P.S. Je précise un aspect de mon idée. Quand je parle de l’usage, je ne parle pas de ce que fait Microsoft avec son browser (pour conserver l’analogie, c’est comme si un traitement de textes insérait automatiquement de l’argot dans les textes qu’on écrit), mais de ce que réclament les utilisateurs du langage, ceux qui s’expriment, les webdesigners. Lesquels réclament, comme chacun sait, plus de contrôle sur l’affichage, la présentation, toutes ces choses apportées de façon totalement imparfaite par Flash et Acrobat, expliquant leur importance grandissante sur le web malgré leurs défauts.

Pourquoi j’affiche fièrement que mon code n’est pas valide ? Qu’est-ce que je reproche au W3C ? (Je reviens encore là-dessus parce que, dans mes derniers posts sur le sujet, j’avais un peu perdu de vue moi-même le fil de ma pensée.) Je suis simplement en désaccord avec l’idéologie actuelle, qui voudrait que tout document publié sur le web soit accessible, sans modification, pour tous les lecteurs, tous les formats possibles et imaginables. C’est doublement absurde.

D’abord parce qu’actuellement tous les sites qui peuvent avoir un intérêt (en l’occurrence, tous les sites sauf les sites personnels — et encore, ce n’est plus vrai avec les blogs) sont générés par des scripts, que ce soit à la lecture ou lors de la création du contenu, et que du coup les contraintes imposées au design par l’accessibilité ne valent pas le coup en regard du vague temps supplémentaire que prend le codage d’une version parallèle accessible (la preuve : l’existence de sites en Flash avec une version texte ou, tout simplement, les journaux qui proposent une version imprimable de leurs articles).

Ensuite parce que l’organisation du contenu, et le volume de contenu, n’a pas à être le même selon le médium : par exemple, une page d’accueil de blog peut présenter sans problème les vingt ou trente derniers articles sur un écran d’ordinateur, mais sera ennuyeuse à lire et prendra des heures à charger sur un GSM, peu importe à quel point on utilise les CSS. Médium différent, contenu différent.

Mais bon, je sais bien que les aficionados des standards en sont à un point où ils sont bien au-delà de tout argument rationnel, et qu’ils ne changeront pas d’avis. La seule chose qui reste à faire, c’est d’attendre qu’un groupe se décider à forker le standard HTML et propose quelque chose qui soit axé sur le design. Un mélange de HTML, Flash et Acrobat. Bien sûr, Mozilla étant le fief des standardistes et Microsoft n’ayant plus l’intention d’améliorer Exploser (je laisse le lapsus tel quel, il est joli), ce serait difficile de l’imposer. Peut-être avec un plugin, pourvu qu’il soit plus léger que celui d’Acrobat…

Il serait bon, en tout cas, de se dépêcher, avant que Macromedia réalise que Flash aurait la possibilité de supplanter totalement le HTML s’il était développé dans la bonne direction.

 

2 sept.

1 sept.

Je n’ai jamais tellement été fan de la philosophie des wiki de s’enregistrer sous son VraiNom (il me semble que c’est commun à pas mal de wiki, pas seulement CraoWiki). Mais j’oubliais cet argument :

De plus, l’usage du VraiNom oblige à une certaine responsabilisation quant aux contenus que l’on ajoute au WiKi, et incite à adopter des comportements en ligne proches de la VraieVie.

Vrai que le pseudo-anonymat d’Internet provoque depuis longtemps une dérive comportementale assez effrayante. Manquerait plus que ça s’infiltre dans la vie réelle, et que les gens se mettent à se balader avec des cagoules noires pour pouvoir insulter tout le monde dans la rue sans représailles. (Ca, c’est la première étape ; la deuxième, ce sera que tout le monde se baladera avec une batte de base-ball. Le rêve.)

Tant que j’y suis, je pique mot pour mot et lien compris le P.S. de l’article, parce qu’il est d’actualité :

P.S. Dans un registre pas très éloigné de ce sujet, j’aime bien le billet de Damelon, Anonymously yours… : My journal isn’t about exercising your right to express yourself. It is about exercising mine.

(Pour les anglophobes : Mon journal n’est pas là pour que vous exerciez votre droit à la libre expression. Il est là pour que j’exerce le mien.)

 

Je déteste dans There # (qui va devenir payant début octobre, j’ai donc encore un mois pour passer du temps dessus, même si je m’y ennuie beaucoup) ce que je déteste dans la vie : on est pauvre, on ne peut rien s’acheter, il faut bosser ou acheter de l’argent pour pouvoir dépenser.

Mais… dans There, j’ai réussi à gagner de l’argent. J’ai dessiné un T-shirt, je l’ai mis en vente, et il s’en est déjà vendu une demi-douzaine sans que j’aie à faire grand chose. Soit plus de 10 000 dollars (Theredollars) encaissés en trois jours. Pourquoi j’y suis arrivé ? Parce que j’ai pu faire mon design dans mon coin, pour moi, l’uploader, le mettre en vente, et ne jamais avoir de plainte ou de demande d’un client. Comme ça, ça fonctionne.

La conclusion s’impose. Non, pas que je dois ajouter une boutique de T-shirts sur garoo.net, d’abord parce que ça ne marcherait pas aussi bien, ensuite parce que c’est plus compliqué de concevoir et fabriquer des T-shirts dans la vie que dans un jeu vidéo, et enfin parce qu’ouvrir une boutique en ligne suppose plein de formalités administratives (dont certaines qui coûtent de l’argent, qu’il faut rentabiliser). Non, la conclusion, c’est que je suis fait pour faire de l’artisanat dans une bicoque à la campagne. Oh, et devenir ensuite psychotique à cause de l’isolement, bien sûr. Mais au moins j’aurai gagné ma vie. Et ça ne gênera personne, puisque je serai isolé.

Je croyais que j’étais fait pour élever des chèvres (n’importe où sauf dans le Larzac, je ne voudrais pas être associé à José Bové) ou être un artiste riche et célèbre, mais non, je suis fait pour assembler des statues à base de ressorts et d’enjoliveurs recyclés. Joie.

Quoique, artiste riche et célèbre, en fait, ça marchait aussi. Mais personne ne m’a découvert, et je suis trop empoté pour me découvrir moi-même.

 

Archives

2001   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2002   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2003   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2004   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2005   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2006   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2007   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2008   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2009   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2010   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2011   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2012   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2013   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2014   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12