28 sept. 2008

Hollywood Film Kit

J’adore ! Mais j’imagine que la qualité d’image doit être ridicule.

via engadget.com

 

27 sept.

I start Firefox, go to pee, blow my nose, pour myself a drink, and I'm surprised when a big grey window opens up and I forgot I launched it.

 

I wish my iPod bothered to know what podcast I was just listening to in iTunes when I synced.

 

22 sept.

Une autre application iPhone refusée

Ok, là ça devient grave. Tant que le scandale ne concernait que Podcaster, je n’y accordais pas trop d’importance parce qu’on pouvait imaginer plein d’excuses : le processus de modération des applications par Apple est certainement très aléatoire, et tout dépend du testeur sur lequel vous tombez, et de son humeur du moment ; et puis le principe de Podcaster était explicitement de passer son temps à charger des fichiers relativement gros sur le réseau, donc le refus pouvait n’être qu’une excuse hypocrite alors qu’il s’agissait juste de protéger la bande passante d’AT&T ; ou peut-être qu’il y avait une autre raison mystérieuse et impossible à deviner. Mais, dans tous les cas, je refusais de croire la raison officielle du refus : elle n’avait aucun sens.

Il semblerait pourtant qu’une autre application vienne d’être rejetée par l’App Store pour la même raison — un “client” Gmail (en fait juste un contrôle WebKit connecté à une liste de logins et mots de passe) qui “duplique la fonctionnalité de l’application Mail incluse avec l’iPhone sans apporter de différentiation ou de fonctionnalités supplémentaires suffisantes, entraînant une confusion pour les utilisateurs.

Ca se passe dix jours après l’histoire de Podcaster ; c’est trop tôt pour dire qu’ils n’ont pas pris acte de la réaction de la blogosphère, mais c’est tout de même une preuve que cette première affaire n’était pas un cas isolé de malchance, et qu’il y a dû y avoir un choix délibéré de refuser les applications qui “dupliquent les fonctionnalités de l’iPhone.” (Je suis assez curieux de voir la liste des applications idiotes et inutiles qui ont été approuvées et publiées sur ces mêmes dix jours.)

Je continue de penser qu’ils vont s’apercevoir que ce n’est pas tenable, et vont devenir plus raisonnables, mais j’ai vraiment du mal à trouver des excuses pour le fait que les gestionnaires de l’App Store aient conçu cette politique à un moment ou un autre — j’imagine que ça peut être une réaction exagérée au nombre de merdes qui ont été publiées pendant les premiers mois, mais quelqu’un qui est capable de prendre une décision pareille ne devrait pas être en charge du processus de validation de l’App Store.

 

Je ne sais pas trop pourquoi le représentant d’Apple s’est donné la peine d’ajouter que “il manque également la possibilité de modifier un compte après qu’il a été ajouté” si l’application n’a de toute façon aucune chance d’arriver un jour sur l’iPhone, mais j’imagine qu’il voulait sûrement juste faire son malin.

 

Je me demande si l’iPhone pourra dual-booter Android / iPhone OS. Enfin, je me demande à quel point ça sera compliqué de le faire.

via daringfireball.net

 

19 sept.

I don't want to know how much time I spent today reprogramming the awful JQuery-based lightbox I had downloaded.

 

18 sept.

Clarifi

Un étui pour iPhone qui inclut une lentille amovible permettant de faire des photos macro ; pourquoi personne n’y avait pensé avant ? Quitte à doubler l’épaisseur du téléphone avec une grosse couche de plastique ou de néoprène ou je ne sais quoi, c’est évidemment l’occasion idéale pour mettre une meilleure lentille devant la webcam intégrée !

Il n’y a pas d’exemples de photos, mais il me semble que Griffin est une marque assez sérieuse, donc s’ils le vendent c’est sûrement que ça marche.

 

17 sept.

3G does just what I wanted it to: it doesn't take an hour to connect every time I need it.

 

Nekophone 2.0

D’un côté, la version noire attire les empreintes digitales comme des mouches, de l’autre je trouve que la version blanche, avec la face avant noire, fait un peu bizarre ; du coup, ça m’arrange bien de ne pas avoir eu le choix.

 

 

La migration a été plus facile que je ne pensais, mais je me serais passé d’attendre une heure pendant qu’iTunes rechargeait le firmware 2.1.

Pas que je me plaigne d’avoir cette fois-ci pu déballer moi-même un iPhone vierge et protégé, mais je suis surpris que le vendeur n’ait même pas proposé de transférer ma carte SIM lui-même.

Je déteste la balance des blancs du nouvel écran, mais je suppose qu’on est censé s’y habituer très vite. Ah, et j’ai oublié qu’il fallait acheter un dock séparément.

 

 

Pour profiter de l’offre de réduction de cent euros sur le renouvellement d’iPhone, il faut leur envoyer : la facture d’achat du premier, la facture d’achat du deuxième, l’avenant au contrat, et un RIB. Ai-je besoin de préciser qu’ils ont déjà tout ça dans leur système, ces emmerdeurs ?

 

Do I buy a 3G dock or whip out my Dremel? Ah, yeah, I don't have a Dremel.

 

Garoo présente : web is pink

Il était une fois un garoo qui rêvait d’être webdesigner, ou animateur de podcasts, ou rentier, ou George Lucas, mais avec le talent en plus, ou même sans après tout, et en fait il rêvait de tout sauf être webdesigner mais c’est juste qu’il se trouvait être doué en PHP et passable en Photoshop donc il fallait bien qu’il se serve des talents que les Dieux lui avaient donnés pour gagner de l’argent et payer son loyer de temps en temps.

Comme il était très mauvais commercial, et qu’il détestait les gens, et que les deux étaient évidemment liés, la vie de freelance n’était pas vraiment faite pour lui, mais la vie de salarié l’était encore moins, donc ce n’était vraiment pas simple d’arriver à gagner de l’argent et ne pas gaspiller les talents sus-mentionnés ; donc, ben, il les gaspillait. Il ouvrait des blogs par douzaines mais les laissait végéter et se flétrir, lançait des sites communautaires sans avoir de moindre stratégie pour les monétiser, ou passait la moitié de chaque jour à lire des blogs d’actualité pour se constituer une culture générale technologique incomparable et parfaitement inexploitable.

Il ne savait pas quoi faire de son temps, et il savait encore moins comment le transformer en argent, donc il était prêt à tout tenter, et à s’investir dans moindre projet le plus hypothétiquement capable de lui rapporter dix euros sur dix ans pourvu qu’il n’ait plus besoin de chercher des clients et travailler pour eux, et c’est ainsi qu’il ne retrouva à développer à nouveau un site de rencontres gay, parce que le temps qu’il ne passait pas à ne pas bosser il le consacrait à chasser sur les terres virtuelles et il connaissait bien le marché et savait qu’il n’y avait pas un seul site existant qui ne soit pas une putain de bouse grippe-sou et conçue avec les pieds, et c’est ainsi qu’il créa le site qui devait tous les enterrer et qu’il l’appela web is pink parce que devoir trouver un nom de domaine disponible de nos jours est une entreprise qui donne envie de s’arracher les cheveux par l’intérieur.

 

 

Bref, je n’ai pas pu me retenir. Après avoir abandonné — lâchement ou héroïquement, au choix — GayAttitude, principalement parce que son co-créateur et moi n’arrivions plus à nous mettre d’accord sur l’évolution du site, j’ai essayé de résister à la tentation un moment, mais ça a été plus fort que moi : je passe pas mal de temps connecté sur divers chats gay, et c’est particulièrement pénible pour un développeur web de passer du temps sur des sites tous plus mal conçus et plus hostiles à l’utilisateur les uns que les autres.

Web is pink se veut donc le site de rencontres le plus accessible et pratique du web, sans pour autant manquer de fonctionnalités. Enfin, en tout cas, c’est le but, à terme. Pour l’instant, il y a la page d’accueil inspirée du nouveau Facebook, des profils complets, une interface de recherche simple et visuelle mais que j’espère plus pratique que toutes les autres, des blogs bien entendu, et plein de petits détails à découvrir (et encore plus d’autres à ajouter plus tard).

Pour l’instant, le site est en béta privée, parce qu’il paraît que c’est comme ça qu’on fait du buzz de nos jours, et parce qu’il me reste encore quelques plâtres à finir avant de vraiment lancer le site (et un peu d’argent aussi, mais bon…) ; pour la faire à fond marketing 2.0, je me suis dit qu’il fallait que je joue la carte des invitations parcimonieuses, donc voici un code qui ne sera valable que pour les dix premiers à l’utiliser : clic !

 

16 sept.

La Xbox 360 passe à 180 €

Après la semaine dernière aux Etats-Unis, Microsoft baisse aussi le prix de la 360 en Europe : à partir de vendredi, la version Arcade (pas de disque dur, et un pad filaire) sera disponible à 180 €, alors que la Premium 60 Go sera à 240 € et l’Elite 120 Go à 300 €.

Pour rappel, une connerie de Wii qui n’a que deux ou trois moches jeux intéressants (quoi, moi, subjectif ?) coûte toujours 250 €, et la PS3 la moins chère est à 390 € sur Amazon.

Pour 180 € vous pourriez donc avoir une console qui vous permet de jouer à tous ces beaux jeux avec vos amis sur internet (si vous leur faites acheter des Xbox aussi) :

 

 

Si vous avez une télé haute-définition, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas acheter une Xbox. Allez, on s’y met — enfin, dès vendredi. (Pour que moi je recommande un produit Microsoft, vous vous doutez bien qu’il doit y avoir une bonne raison. Et ce post n’est pas rémunéré.)

 

Damn, WritingPad has disappeared from the App Store and I hadn't copied it to my Mac.

 

iPhone, le seul téléphone qu'il faut reformater pour le désimlocker.

 

C'est grave, de nos jours, de lancer un site qui fait planter IE6 ?

 

13 sept.

Podcasts

Qui dans l’assistance écoute (ou a écouté, puis abandonné) des podcasts dans les deux listes suivantes ?

 

(Je profite de l’occasion pour vous signaler que, si la réponse est “non” à tout, il serait temps que vous vous y mettiez — même si je ne recommande pas forcément tous les podcasts que j’ai listés ci-dessus — vu que vous je suis sûr que vous avez un iPod, et donc iTunes. La talk-radio n’est pas morte !)

 

11 sept.

I've seen a broken iPhone in the flesh. Uh, in the broken glass. So sad and so terrifying.

 

History of the browser user-agent string

And Internet Explorer supported frames, and yet was not Mozilla, and so was not given frames. And Microsoft grew impatient, and did not wish to wait for webmasters to learn of IE and begin to send it frames, and so Internet Explorer declared that it was “Mozilla compatible” and began to impersonate Netscape, and called itself Mozilla/1.22 (compatible; MSIE 2.0; Windows 95), and Internet Explorer received frames, and all of Microsoft was happy, but webmasters were confused.

via daringfireball.net

 

Les raccourcis-clavier du nouveau visualizer d’iTunes 8

Maintenant que j’y pense, c’est vraiment très bizarre que Steve n’ait pas montré la moindre image dans le keynote ; il est vraiment superbe. Et ça m’ennuie plus que jamais qu’ils aient viré le bouton correspondant de la fenêtre iTunes il y a un moment (enfin, à l’époque ça ne posait pas de problème, mais maintenant ça manque — est-ce que le Genius a vraiment besoin de deux boutons dans la barre d’état ?).

Je veux une télé HD, et j’utiliserai l’application Remote sur iPhone pour ne jamais avoir à fermer le visualizer.

 

10 sept.

I consistently get my voicemail messages one hour after I missed a call. Yay for iPhone and Orange.

 

9 sept.

Stevenote 2008.09

Quelle intro bizarre pour un keynote sans intérêt. Je sais qu’Apple a légèrement dépassé le point où ils pouvaient encore ignorer les rumeurs à propos de la santé de Steve, mais c’est… je ne sais pas, bizarre. On doit peut-être cette slide au fait qu’il savait que, quoi qu’il annonce pendant le keynote, les actions d’Apple baisseraient à la fin parce qu’il a l’air maigre.

 

iTunes 8 : la création automatique de playlists “Genius” (oh, bon sang…) et la recommandation d’articles dans l’iTunes Store devraient être là depuis bien longtemps (je parle sur le principe — ça m’étonnerait bien que je ne les désactive pas dix secondes après la mise à jour) ; on dirait que la Grid View pourrait enfin permettre de lancer un album en cliquant dessus, et que la lecture s’arrête à la fin de l’album. Un peu comme quand on passe un disque, quoi. Parce qu’on veut écouter ce disque et pas tous ceux qui se trouvent être après lui dans l’ordre alphabétique.

 

iPod classic : je continue de penser que le Classic devrait devenir un iPod touch avec disque dur (et un gros sticker recommandant de ne pas trop chercher à secouer l’accéléromètre). Et je ne comprends pas bien comment ils se retrouvent à remplacer le 80 Go et le 160 Go avec un modèle unique à 120 Go — c’est… moins, non ? Est-ce qu’il y avait de vrai problèmes techniques (ou économiques), ou les clients agoraphobes se plaignaient parce que le vide sidéral de leur iPod les angoissait ?

 

iPod nano : le plus intéressant, dans l’histoire, est que les rumeurs étaient justes à 100% un bon moment avant le keynote. Enfin, ça et le fait qu’Apple est capable de réaliser qu’un nouveau design est merdique et de revenir en arrière. Pas que je trouve le nouveau Nano superbe pour autant, et je me demande bien par quel artifice magique la courbure du verre ne déforme pas l’image.

Je n’arrive pas à croire que la rumeur du “shake to shuffle” est confirmée. Steve a passé trop de temps à approuver des applications idiotes pour l’App Store de l’iPhone.

 

iPod touch : pas fan de l’arrière en alu brillant et arrondi, mais — hey, des boutons de réglage du volume ! Et, à ce sujet…

 

De nouveaux écouteurs in-ear, potentiellement de facture correcte : “La télécommande et le micro sont uniquement compatibles avec iPod nano (4ème génération), iPod classic (120 Go) et iPod touch (2ème génération).” Le contrôle du volume sur la télécommande m’intéresse plus que les basses et aigus séparés, et je ne suis de toute façon pas sûr de vouloir des écouteurs in-ear, mais… ça va pas, la tête ? Ca n’a pas l’air d’être une faute de frappe, vu qu’ils sont compatibles avec le nouvel iPod touch mais pas l’original ; comment peuvent-ils sortir de nouveaux écouteurs avec micro qui ne sont pas compatibles avec l’iPhone ?

(Il y a une petite possibilité que la page soit mise à jour dans quelques jours pour inclure les iPhone et iTouch mis à jour avec le firmware 2.1, mais il est techniquement imaginable qu’une limitation matérielle l’empêche, qu’ils n’aient pas prévu dans le design original de vouloir ajouter des boutons plus tard sur la télécommande. Aussi débile que ça puisse être.)

 

iPhone 2.1 : est-ce qu’il ne va y avoir aucune nouvelle fonctionnalité ? Je ne compte pas les playlists Genius, parce que je m’en fiche à la base, et que ça me paraît particulièrement superflu de vouloir créer une playlist Genius sur son iPod plutôt que dans iTunes (et je me demande bien quelle puissance il peut y avoir dans leur algorithme s’il est inclus dans le firmware de l’iPod nano). Je veux juste de nouveaux jouets.

 

Air Sharing (iPhone) ★★★★

Ce n’est pas la première application dont j’entends parler qui permette de stocker librement ses fichiers sur un iPhone, mais celle-ci est gratuite pour deux semaines (à partir d’hier) donc je suis en mesure de l’essayer (je n’ai pas assez besoin d’une application de ce genre pour payer) et de vous recommander fortement de vous dépêcher de l’installer aussi.

Comme je le disais, je ne peux pas juger de la qualité des concurrentes, mais je peux vous dire que celle-ci est très bien faite : quand Air Sharing est ouvert sur votre iPhone, il fonctionne comme serveur WebDAV (je suis étonné qu’ils n’aient pas pu utiliser les couches réseau d’OS X pour offrir des partages réseau standard Apple ou Windows, mais… à bien y réfléchir, il est très probable que ces fonctionnalités soient inaccessibles depuis le SDK officiel), qui est semble-t-il accessible nativement depuis n’importe quel Mac ou PC ; l’iPhone n’apparaît pas spontanément dans la liste des ordinateurs connectés au réseau, mais il suffit de taper l’adresse http dans le Finder / l’Explorateur et de créer un raccourci vers le disque réseau. Ce qui veut dire qu’il n’y a besoin d’aucun logiciel spécial du côté de l’ordinateur, et que vous pouvez accéder à vos fichiers depuis n’importe quel poste connecté à un réseau wifi, où que vous soyez.

Vous pouvez donc utiliser Air Sharing pour transférer des fichiers, ou avoir toujours vos fichiers importants sur vous, de façon plus élégante qu’avec une clé USB (sauf que la batterie de votre iPhone risque de se vider assez vite si vous ne le branchez pas) ; mais vous pouvez aussi visualiser les fichiers sur l’iPhone-même, et Air Sharing a l’air de gérer une sacrée flopée de formats — des archives web Safari au code source avec syntax-highlighting. Pour l’instant, j’y ai juste mis mes plans de métro (pour lesquels on ne peut pas utiliser iPhoto, parce qu’il redimensionne les images à une taille à peine plus grande que l’écran du téléphone), mais je pense que je vais vite trouver d’autres usages (sauf que je n’ai pas beaucoup d’espace libre sur mon vieux 8 Go).

Il y a aussi toutes les options dont on peut avoir besoin : on a le choix de mettre ou non un mot de passe (vu que le serveur n’est actif que quand l’application est ouverte — pas en tâche de fond, donc — et qu’il faut connaître l’adresse IP de l’iPhone pour s’y connecter, c’est probablement superflu si vous n’avez pas de fichiers top secret), désactiver le partage à tout moment (ce qui est plus sûr, et économise probablement la batterie, quand vous avez besoin de regarder les fichiers mais pas d’y accéder depuis l’extérieur) et empêcher le téléphone de passer en veille (et fermer l’application automatiquement) quand Air Sharing est ouvert — on a même le choix entre désactiver complètement la veille automatique (ce qui permet d’accéder au disque réseau toute la journée pendant que l’iPhone est sur son dock) ou juste allonger le délai d’inactivité (de sorte d’avoir le temps de naviguer dans les dossiers depuis son ordinateur même si les réglages système de l’iPhone lui demandent de s’éteindre après une minute sans toucher l’écran).

C’est une application très bien fichue, à télécharger absolument pendant les deux semaines où elle est gratuite, et qui vaut probablement les sept dollars qu’elle coûtera après si vous en avez l’utilité. (Rappel : gratuit pendant deux semaines, sur l’App Store, ça veut dire que vous pouvez installer, garder et utiliser l’application gratuitement à vie, et même télécharger les mises à jour à venir tant qu’ils ne changent pas l’ID de l’application — c’est-à-dire probablement jusqu’à la version 2.0.)

via lifehacker.com

 

3 sept.

Why do the British say "forward slash" when reading a URL out loud?

 

Tabs on top never worked for me in Opera, yet in the Chrome screenshots it seems so obvious and natural.

 

Archives

2001   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2002   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2003   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2004   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2005   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2006   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2007   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2008   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2009   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2010   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2011   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2012   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2013   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2014   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12