Hi! My name is Cédric Bozzi, I make websites and iOS apps, and this is my blog about technology (mostly a Twitter archive, really).

18 July 2002

New in MacOS X.2, dans l’ordre présenté sur le site (et quand on voit par quoi ça commence, on se dit que les webmasters ont fumé) (enfin, fumé de la mauvaise, parce que dans l’absolu je ne doute pas que les webmasters d’apple.com fument) : un client AIM absolument atroce (il me semblait qu’il avait déjà été présenté, c’était juste une preview ?) (et puis… la priorité, c’est là comptabilité AIM ?!) ; l’ajout de filtres anti-spam au mailreader le plus joli et le plus simple du monde (sérieux, s’ils pouvaient faire un truc aussi dépouillé et évident pour PC…) ; la confirmation que les interface designers d’Apple ont pété un câble et ne se rendent pas compte qu’ils cassent toute l’intégrité visuelle du système en multipliant sans raison les applications au look brushed steel (je ne sais plus comment ça s’appelle en Apple-speak, ce look, il me semble que ça a un nom — ce que je sais, c’est que chez moi ça s’appelle de la bêtise) ; l’exploitation de l’accélération matérielle pour l’affichage (c’est pas trop tôt — et je ne dis pas ça pour moi, vu que je ne suis pas concerné, mais ça devenait quand même un tantinet ridicule) ; un mode reconnaissance d’écriture qui devrait faire pâlir les responsables du ratage de Windows dans ce domaine (souvenez-vous… c’était il y a longtemps, et ça ne fonctionnait pas du tout — on va voir si ça marche mieux sous Mira, d’ailleurs) ; et, surtout, il ne faut pas oublier, une ridicule texture “peau de zo…” euh, non, “peau de jaguar” pour le packaging et l’habillage du site. Help. Remarquez, pourquoi s’étonner, quand on considère que ça vient de la société qui a inventé les iMac à déco florale ?

A part ça, je n’ai pas envie d’un iPod, même pour PC. Et le concept de rendre les ex-iTools payants (alors que l’adresse e-mail en @mac.com était censée être gratuite à vie — ils ne sont sûrement pas les premiers à revenir sur cette promesse, même si ça fait mauvais genre dans le cas d’un email qui fait de la pub permanente à la marque et est réservée à ceux qui ont déjà déboursé une fortune pour avoir un de leurs ordinateurs) cause déjà des remous compréhensibles.

Moi, j’attends toujours que Steve Jobs annonce l’iMac à 10 €, pour pouvor m’en acheter un. Ou qu’Apple France m’offre un iBook en échange d’une pub permanente sur le site. Ou que quelqu’un remarque l’iMac sur ma wish-list et me l’offre. (Notez que je serais bien embêté, si on m’offrait un iMac, vu que ça coûte cher et tout mais que c’est bien la dernière de mes priorités, dans la liste en question.) (Non, je rectifie, la vraie dernière des priorités, c’est le Necoro.) (Ou plutôt, non, le Necoro, c’est une non-priorité, alors que l’iMac est la dernière des priorités. Voilà. Là, c’est plus précis. J’aime être précis. En fait, la plupart du temps, je m’en tape, mais des fois je me lance dans un délire de psycho-rigide à chercher le mot juste pendant au moins, pfou, deux minutes.)

P.S. Apple semble avoir fini par abandonner le Garamond Condensed au profit d’un truc passe-partout… Dommage, j’espère que ce n’est qu’une passade : réussir à associer aussi fortement son image à une typo précise — et une typo simple, en plus — est un privilège rare, qu’il est dommage de gâcher.

P.S. Ouais, je suis d’accord, tout ça serait beaucoup plus lisible si je mettais un <ul> autour. Mais j’ai la flemme de modifier la feuille de styles pour que ça ne rajoute pas des tonnes de marges partout.

P.S. Votez P.S. ! (Trop tard !)

P.S. En voilà, un post bien long sur un sujet qui ne me concerne pas du tout… Tout ça parce que je rêve d’avoir un desktop complètement OS X.

P.S. Dans mon jeune temps (© Lynda Lemay, il me semble) (c’est bon, Lynda Lemay, mangez-en), j’écrivais des “P.P.P.P.S”, mais j’ai réalisé hier (ouais, il n’est jamais trop tard pour réfléchir à des conneries, ça occupe la tête) que la logique était plutôt de mettre des “P.S.” successifs : ce qu’on écrit après un post-scriptum, c’est encore un post-scriptum, par définition. Pas un post-post-scriptum, vu qu’on ne dit pas qu’on écrit après après. Psycho-rigide, vous disiez ? Non, c’est moi qui le disais, alors shut up.

No, you shut up!

Make me!

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2015 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2016 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2017 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2018 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2019 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12