11 jan. 2006

Macworld, etc.

Ca y est, c’est fait : l’iMac est deux à trois fois plus rapide que le G5 (quoique ? il semblerait que les benchmarks annoncés soient trop optimisés pour les multiprocesseurs — contrairement à la majorité des applications courantes — pour vouloir dire quoi que ce soit [via]), pour le même prix. Je suis un peu frustré, bien sûr, mais j’ai la compensation de savoir que j’ai la dernière révision (donc la plus fiable) de l’ancien design d’iMac G5, celui qui était entièrement démontable par l’utilisateur. Alors que ceux qui se sont fait avoir par la révision de l’automne dernier ont une machine d’une conception aussi récente que le nouvel iMac Intel, donc pas tellement plus fiable, mais juste beaucoup moins rapide. Dommage, Eliane.

Le PowerBook, lui, devient MacBook Pro (les PowerMac vont s’appeler Mac Pro ? les iBook, MacBook ? si oui, pourquoi les iMac restent iMac ?) : le nom est assez ridicule, et ce n’était pas si indispensable que ça — après tout, “Power”, c’est quand même assez neutre. Les prix et les spécifications n’ont rien de bien étonnant (on aurait pu espérer que les Mactel seraient moins chers, mais ce ne serait le cas que si Apple n’utilisait pas les tout derniers modèles Intel — s’ils mettaient de vieux Pentium M dans le prochain Mac mini, ça deviendrait vraiment intéressant) ; ce que je trouve plus bizarre, c’est qu’il ne soit disponible qu’en 15”. Et qu’il soit livré avec Front Row et sa télécommande (avec un récepteur infrarouge plutôt mal placé). En 15”. C’est si compliqué, de caser la même carte mère dans un boîtier plus grand ?

Infinite Loop :

Je jouais avec la nouvelle prise MagLite ou je ne sais quoi, et elle est plutôt cool. […] Je l’ai branchée et débranchée une centaine de fois, et puis j’ai relevé les yeux et remarqué que l’afficheur de la batterie avait estimé une durée de vie. […] Trois heures trois minutes à pleine charge. Espérons qu’Intel enverra des lutins programmer des optimisations dans les semaines qui restent.

[14/01] Mais il faut peut-être prendre en compte le fait que les machines de démonstration doivent être réglées pour favoriser la puissance processeur plutôt que les économies d’énergie.

Quant à la pub Mactel… le consensus sur les blogs veut qu’elle soit trop geek, mais cool ; je la trouve beaucoup trop geek, pas particulièrement cool, et sans aucun intérêt pour le public : soit on sait déjà qu’Apple est passé à Intel, soit on ne sait pas qui est Intel et on n’en a rien à foutre. Je me demande bien dans quels programmes ils ont prévu de la passer — à moins qu’ils ne l’aient réalisée que pour Macworld et les blogs, ce qui serait encore le plus raisonnable.

 

La façon dont l’ensemble d’iLife intègre internet est plutôt sympathique : créer des podcasts dans GarageBand, générer des “photocasts” en RSS pour que grand-mère puisse recevoir les dernières photos de famille automatiquement dans iPhoto ou sur son économiseur d’écran ; créer son site web ou son blog en quelques clics (et avec de l’Ajax). Ca a beau être terriblement rétrograde de gérer son blog sans le moindre script côté serveur (donc sans recherche ni commentaires, en particulier), c’est fort tentant. Et inclus dans iLife, et gratuit avec tous les Mac neufs. Dommage, tout de même, qu’ils n’aient pas envisagé de faire fonctionner iWeb en parallèle avec un vrai système de blogs sur .Mac.

iTunes 6.0.2 me met d’office un gros bandeau de publicité contextuelle iTunes Music Store qui prend le tiers de la fenêtre. Ca va pas, la tête ? On peut le virer très simplement, dans le menu “Edit” ou en cliquant sur le bouton associé, mais mon premier réflexe a été de me précipiter dans les préférences “Parental Controls” pour désactiver l’iTMS. Est-ce que je serai le seul ?

Bien entendu, les paranos de service auront très vite réalisé que, si la publicité est contextuelle, c’est-à-dire qu’elle recommande des disques en rapport avec ce qu’on est en train d’écouter, c’est qu’iTunes envoie automatiquement à apple.com les références du mp3 qui passe. Sans prendre la peine de demander avant si on est d’accord. Sur un sujet aussi sensible que les MP3, et quand le développeur du logiciel est sous contrat avec les plus importantes maisons de disques, c’est quand même légèrement malvenu — outre le fait, en soi, de mettre des pubs dans l’interface.

 

Les nouveaux widgets sont passablement décevants. Le calendrier est moins intéressant, visuellement, que le précédent, et ne propose toujours pas d’afficher les rendez-vous iCal (heureusement que le widget iCal Events semble ne plus avoir de problèmes de fiabilité depuis un moment) ; le nouveau carnet d’adresses est limite moche ; la météo des neiges l’est complètement ; surtout, le plus énervant, c’est ce widget Google, avec autant d’attrait et d’utilité que tous les autres widgets de recherche déjà disponibles. Sérieusement, qui a vraiment besoin d’appuyer sur F12 pour aller taper une requête Google dans un widget, au lieu de basculer directement sur Safari ? Enfin, visiblement beaucoup de gens le veulent, mais est-ce qu’Apple devrait vraiment les encourager ?

Au moins l’équivalent Yahoo! Widgets, lui, affiche directement les résultats. Ca ne le rend pas énormément plus utile (à part que, contrairement aux widgets Dashboard, il peut être affiché en permanence sur le bureau), mais ça lui donne quand même un semblant d’alibi pour exister.

 

Google Earth est disponible sur Mac, et n’est pas plus moche (voire, moins) que la version PC. A installer obligatoirement, donc, même si vous n’en avez aucun besoin. Ca fait toujours plaisir de jouer avec.

Et voilà qu’en le relançant pour faire une capture d’écran je m’aperçois qu’il a perdu le dossier de bookmarks que je venais de créer (à croire qu’il ne faut pas créer de bookmarks en dehors de “My Places” — sauf qu’il propose de le faire).

 

Le concours le plus important de l’année pour la blogosphère est lancé : soyez le premier à publier des photos de votre iMac Intel faisant tourner Windows (de préférence avec des jeux, puisque c’est le principal intérêt d’avoir Windows sur un Mac) et vous pourrez être sûr que votre nom sera sur toutes les lèvres pendant quinze jours et que votre serveur web ne s’en remettra jamais.

[12/01] Ou peut-être que ce ne sera pas si simple, voire pas possible du tout, avant Windows Vista [via].

 

Techdirt [via] :

Un journaliste de News.com a remarqué un inside joke particulièrement involontaire concernant le prix de l’action Apple. Le jour même où la société annonçait son tout premier ordinateur Intel, l’action d’Apple fermait à 80,86$.

 

Ils ont bien fait de mettre à jour Safari : il vient de me planter dessus pour la première fois depuis des mois.

 

Archives

2001   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2002   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2003   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2004   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2005   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2006   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2007   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2008   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2009   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2010   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2011   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2012   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2013   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2014   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12